92% des Français pensent que les personnes qui parlent anglais couramment bénéficient de meilleures conditions de travail

Une étude récente menée par ABA English auprès de 4 600 personnes de plusieurs pays, dont 1 059 sont basées en France, révèle que:

  • 3 participants sur 10 pensent que le fait de connaître l’anglais peut améliorer leur salaire de plus de 10%
  •  58% des Français utilisent l’anglais dans leur travail, en particulier ceux de 20 à 44 ans (81%)
  •  28% des Français reconnaissent avoir perdu des opportunités d’emploi – nouveaux emplois ou promotions – en raison de leur niveau d’anglais

 

Paris, 26 Avril 2018 – A l’heure actuelle, rares sont ceux qui doutent que l’anglais soit la langue officielle d’échange dans le monde des affaires et dans le monde du travail. Il est de plus en plus important de la maîtriser pour trouver du travail en France. Ceci a été démontré dans l’enquête sur le travail menée récemment par ABA English, une école d’anglais en ligne avec des millions d’étudiants à travers le monde.

Selon les données de l’enquête menée auprès de 4 600 étudiants de plusieurs pays, dont 1 059 basés dans toutes les régions de la France, 92% des Français considèrent que les personnes ayant un bon niveau d’anglais ont des avantages professionnels importants, de salaire ou des conditions du poste de travail. Ainsi, 3 personnes sur 10 pensent, en effet, que l’usage de l’anglais augmenterait leur salaire de plus de 30%.

En particulier, 40 % des participants âgés entre 20 et 44 ans pensent qu’un bon niveau d’anglais pourrait leur apporter une augmentation de salaire comprise entre 30 % et 50 %.

La langue officielle d’échange dans le monde des affaires

Quelle est l’importance réelle de la maîtrise de l’anglais sur le lieu de travail? Comme le montre l’étude, 28 % des Français ont admis avoir perdu des opportunités professionnelles (nouveaux emplois, promotions) à cause d’un bas niveau d’anglais. Parmi ceux qui ont répondu de façon affirmative à la perte d’opportunités professionnelles à cause d’un manque de compétences en langue anglaise, 65 % d’entre eux ont entre 20 et 44 ans.

L’anglais, exigé dans le monde professionnel

De plus en plus de recruteurs sont convaincus que l’anglais est essentiel au développement professionnel. 85 % des participants à l’enquête considèrent que le niveau d’anglais exigé dans une carrière professionnelle est de plus en plus élevé. D’un autre côté, 21 % des Français qui ont répondu au sondage pensent que le niveau d’anglais a été évalué lors d’un entretien pour une offre d’emploi.

La langue de Shakespeare est encore la langue exigée pour augmenter les compétences professionnelles. Ainsi, pour 39 % des français en âge de travailler ( entre 20 et 44 ans ) qui ont répondu à l’étude, l’anglais leur a permis de trouver un nouveau travail car elle est la langue la plus demandée sur le marché du travail.

> Télécharger Communiqué