English Test sur Alexa : le premier test qui évalue le niveau d'anglais en simulant une conversation entre humains

  • L’interaction vocale avec l’utilisateur se fait grâce à l’intelligence artificielle d’Alexa, l’assistant virtuel d’Amazo
  • L’English Test est le résultat d’un projet commun entre une équipe de développeurs du MIT Auto-Id Lab et de linguistes du Language Lab d’ABA
  • L’intelligence artificielle révolutionne l’apprentissage de l’anglais en ligne en permettant de converser avec une machine, un premier pas vers un apprentissage personnalisé

L’académie d’anglais en ligne ABA English et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) Auto-Id Lab ont développé conjointement un test d’anglais innovant qui interagit par la conversation avec l’utilisateur sur Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon qui devrait être disponible en France d’ici la fin de l’année.

L’English Test est la première skill, ou compétence, d’Alexa qui permet d’évaluer le niveau d’anglais grâce à la reconnaissance vocale. En plus d’évaluer le niveau d’anglais, l’English Test augmente aussi les possibles moments d’apprentissage avec la pratique du listening et speaking. En effet il permet de faire des exercices d’anglais en interagissant oralement avec Alexa tout en faisant d’autres activités (cuisine, faire du sport, etc).

Une équipe composée de développeurs du MIT Auto-Id Lab et de linguistes du Language Lab d’ABA English est à l’origine de ce test d’anglais innovant, désormais disponible gratuitement dans sa version bêta sur Amazon dans le monde entier. La skill English Test est disponible sur l’appareil Alexa Echo Show, l’assistant le plus avancé de la gamme Echo (avec Echo Dot, Echo Spot et Echo Look), qui comprend un écran de 7,4 pouces.

Le test est adaptatif, cela signifie qu’il s’adapte au niveau qu’il détecte chez l’utilisateur. Il est également conçu pour recueillir des informations sur le profil de l’étudiant, ses intérêts et ses raisons d’apprendre l’anglais. Ainsi, l’utilisateur bénéficie d’une expérience totalement personnalisée : chaque fois qu’il répond à une question sur son profil, il entre dans une nouvelle route de questions correspondant à ses intérêts et préférences.

La combinaison de questions de niveau d’anglais et de profil maintient l’utilisateur impliqué et attentif jusqu’à ce que l’évaluation soit terminée. En outre, plus la skill de l’English Test est utilisée, plus les questions seront adaptées à l’utilisateur (grâce au Machine Learning). Par conséquent, lors de l’exécution du test, l’utilisateur a le sentiment d’avoir une conversation et non simplement de répondre à des questions, et qu’il interagit avec un professeur d’ABA English plutôt qu’avec une machine. Bien qu’Alexa soit effectivement une machine, sa voix et l’adaptation individuelle des questions fournissent un élément d’interaction « humanisée ».

L’English Test d’Alexa, étant un test adaptatif qui s’améliore au fil des utilisations, est la première étape vers la personnalisation des contenus de l’apprentissage de l’anglais, une tendance croissante dans le secteur de l’éducation en ligne.

Comment fonctionne l’English Test

L’English Test s’active avec la voix, comme toutes les skills d’Alexa, en disant simplement en anglais : « Alexa, start English Test ». Pour commencer, Alexa, avec qui l’utilisateur interagit vocalement tout au long du processus, fait une brève introduction expliquant les instructions et comment répondre aux questions.

Alexa lit chaque question et ses possibles réponses. L’utilisateur doit dire la lettre qui correspond à la bonne réponse, puis la phrase ou la réponse complète. Par exemple : (A) – I want to learn English to travel.

Pendant le test, l’utilisateur ne sait pas s’il répond correctement aux questions, pour éviter qu’il se décourage et abandonne avant de terminer l’évaluation. Si la personne répond de manière incorrecte à un certain nombre de questions de niveau, son évaluation se limitera (sans qu’elle le sache) aux questions correspondant au niveau auquel elle aura échoué et au niveau inférieur.

A la fin du test, Alexa communique à l’étudiant le niveau d’anglais qui lui correspond. Le cours d’ABA English est basé sur six niveaux équivalents aux niveaux A1 à C1 du Cadre Européen Commun de Référence (CECR). Enfin, Alexa explique à la personne ce qu’elle va apprendre au niveau qui lui correspond, selon la définition du CECR.

English Test, le premier projet d’IA du Language Lab d’ABA English

Le projet de l’English Test conduit par ABA English et le MIT s’est réalisé dans le cadre du Language Lab, le laboratoire de R & D de l’académie d’anglais en ligne. C’est l’un de ses projets les plus novateurs, et le premier avec lequel ABA English se penche sur le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à l’apprentissage d’une deuxième langue.

Le Language Lab d’ABA English a été créé pour promouvoir la recherche et le développement d’innovations et d’améliorations dans l’apprentissage de l’anglais, à la fois technologiques et méthodologiques. C’est un laboratoire créatif et un centre de recherche qui rassemble des linguistes et des experts en technologie et en apprentissage numérique de grandes universités du monde entier. Il est dirigé par Maria Perillo, Directrice Académique d’ABA English, en collaboration avec un Comité Académique composé de prestigieux professeurs dont Brian Subirana, directeur du MIT Auto-Id Lab.

« English Test est un projet unique et révolutionnaire, une porte ouverte vers une nouvelle façon de comprendre et de développer l’apprentissage en ligne », commente Maria Perillo, Directrice Académique d’ABA English. « Alexa est conçu pour être utilisé dans un espace ouvert, loin de l’ordinateur ou du mobile, tout en effectuant d’autres actions et en s’adaptant à votre contexte d’utilisation : les moments d’apprentissage sont amplifiés et les possibilités de personnalisation sont impressionnantes. »

MIT Auto-Id Lab, la technologie de pointe au service de la société

Le centre de recherche MIT Auto-Id Lab a été créé en 1999 pour faire avancer le domaine de la RFDI (radio-identification) comme base de l’architecture de l’Internet of Things. Le laboratoire étudie et développe de nouvelles technologies pour anticiper l’avenir et apporter des bénéfices innovants à la société dans divers domaines.

Le directeur du MIT Auto-Id Lab est Brian Subirana, un ingénieur espagnol, docteur en intelligence artificielle et titulaire d’un MBA, ainsi que professeur au MIT et à Harvard. Il dirige actuellement des équipes de recherche axées sur le développement de technologies de rupture dans cinq secteurs, dont l’apprentissage numérique.

« Au MIT Auto-Id Lab, nous travaillons toujours sur des terrains inconnus, nous développons des produits qui impliquent un saut en avant dans l’innovation, comme c’est le cas avec l’English Test : le premier test qui évalue le niveau d’anglais simulant une conversation entre humains », souligne Brian Subirana, directeur du MIT Auto-Id Lab. « Avec ce projet, nous ouvrons la voie dans le domaine de l’intelligence artificielle au service de l’éducation aux langues afin que des assistants comme Alexa aident à personnaliser l’apprentissage de l’anglais. »

Alexa, assistant virtuel d’Amazon

Alexa est l’assistant virtuel d’Amazon qui interagit avec les utilisateurs par reconnaissance vocale : on lui parle et Alexa répond. Jusqu’à la création de l’English Test d’ABA English et du MIT, il n’y avait aucune skill qui permettait l’évaluation conversationnelle du niveau d’anglais à travers l’appareil d’Amazon.

Actuellement Alexa « comprend et parle » seulement l’anglais et l’allemand, c’est pourquoi il n’est pas encore disponible sur les marchés francophones. Les applications qui fonctionnent dans le système d’Alexa sont appelées skills ou compétences, puisque la machine est dotée de compétences pour communiquer avec les humains. Les 15 millions d’utilisateurs américains disposant déjà d’un appareil Alexa chez eux peuvent, pour l’instant, accéder à environ 10 000 skills pour rechercher et acheter des produits, écouter de la musique en continu, se rappeler leur agenda du jour et, désormais, s’ils ne parlent pas anglais, connaître le niveau auquel ils devraient commencer à apprendre.

Plus d’informations 

> Télécharger Communiqué